intérêts de recherche


Aujourd’hui, mes principaux intérêts de recherche se situent à l’interface entre la sémantique linguistique et la philosophie, en particulier l’ontologie, mais aussi la philosophie de l’esprit et la philosophie des mathématiques. Cet intérêt consiste à [1] montrer qu’il est important, pour aborder certaines questions philosophiques, de prendre au sérieux les données linguistiques et les travaux théoriques récents en sémantique et en syntaxe  et [2] montrer qu’il est important et fécond, pour l’analyse linguistique du langage naturel, d’explorer un champ plus large de questionnements et de positions philosophiques.

Je travaille actuellement sur deux livres. L'un est intitulé 'Plural Reference and Syntactic Three-Dimensionality'. Celui-ci explore la reference plurielle et l'analyse trois-dimensionalle dans le contexte de la sémantique de la langue naturelle. L'autre est intitulé ‘Acts and Content’. Celui-ci élabore une conception du contenu propositionnel fondée sur les actes et la notion de ‘produit’ des attitudes propositionnelles, les ‘objets attitudinaux’. Cette approche recevra un large champ d’applications : à l’analyse des attributions d’attitudes, aux problèmes de dépendance contextuelle et d’auto-référence, à la question des « vérités relatives » et à la sémantique des prédicats subjectifs de goût et autres prédicats d'évaluation, ainsi qu’à la citation.